jeudi 10 janvier 2008

Apéro Web 2 Rennes du 09 janvier 2008 : la publicité en ligne

Nous nous sommes retrouvé hier pour un nouvel apéro Web 2 Rennes. Première réunion avec bar non fumeur, avec des pauses clopes à l'extérieur. Tout s'est plutôt bien passé, en dehors d'un serveur de base de donnée qui a planté, obligeant son propriétaire à nous quitter...

Pour la première fois nous nous sommes fixé un thème de réunion. Hier, c'était la publicité en ligne, avec comme questions : "qu'est ce qui existe et quels sont les types de rémunération?", "qui utilise quoi?", et "peut-on vivre avec la publicité de son site?". Je trouve que les échanges ont été constructifs et j'espère que tous les participants partagent cette appréciation.

Qu'est ce qui existe pour la publicité en ligne et quels sont les types de rémunération?

Aujourd'hui, pour nos sites, les choix se limitent à de l'affiliation, l'utilisation d'une régie ou les google adsense.

Pour l'affiliation, il faut s'inscrire à une plateforme (comme effiliation ou affilinet par exemple). Ensuite, si le site est retenu (il faut être dans la légalité), on peut s'inscrire aux campagnes proposées par la plateforme. Si l'inscription à une campagne est validée, la plateforme met à disposition les supports de la campagne qui doivent être intégrés à son site.

Avec les régies (comme tradedoubler), on met à disposition un espace sur son site, et c'est eux qui se chargent de mettre une publicité dessus.

Des société comme Text Link ads proposent de la vente de liens sponsorisés.

Les supports sont le plus souvent des images, des scripts ou des liens. Il existe aussi des publicités utilisant des coins de page en flash. Il est possible de tracer ce qui est fait sur les publicités (nombre de clics, nombre d'affichages...) mais en général on fait confiance à la plateforme.

Au niveau des revenu, les possibilités sont :

  • au lead : on est payé quand il y a une vente ou une inscription (par exemple, 100 euros pour des casinos en ligne...)
  • CPM (coût par mille) : on est payé en fonction du nombre de fois que la publicité est affichée. En général entre 0,5 et 5 euros pour 1000 affichages.
  • CPC (coût par clic) : on est payé au clic.
  • coût par mois : l'annonceur propose un forfait par mois quel que soit le nombre de pages affichées et de clics. Dans ce cas, en général, c'est l'annonceur qui vient vers le site.

Qui utilise de la publicité en ligne?

aladom teste en ce moment des campagne d'affiliation avec effiliation.
Kelbillet utilise des régies pour avoir des publicité apportant un plus au niveau visuel
taskfreak utilise des adwords.
isit2.0 a utilisé des images adwords pour bien s'intégrer au site.
Cbanque utilise des adwords et a mis en place de la recherche sur son site avec google.

vavoir mettra de la publicité et va être sa propre régie pour être plus prêt des annonceurs et avoir un CPM qui tue.

Peut-on vivre avec la publicité de son site?

Pour toucher des revenus, il faut être indépendant ou avoir une société. Les plateformes demandent en général un numéro de SIRET à l'inscription. Cependant, on peut gagner de l'argent avec de la publicité tant que ce n'est pas son activité principale. De plus, il existe des sociétés qui font du portage salarial pour ce type d'activité ou pour les ventes du type ebay.

Il existe des extension pour désactiver les pubs, mais pour le moment, c'est plutôt réservés au geek qui ne regarde pas la pub de toutes façons.

adsense peut payer sur un compte Paypal (à vérifier...)

L'importance pour la publicité, c'est le nombre de visiteurs uniques. Presse Citron (qui n'est pas à Rennes mais à Lyon) parle de 2600 euros de revenu pour 270000 visiteurs en juin 2007.
Bref, si son site fait 10 000 visiteurs par jour, on peut donc envisager de gagner un peu...

9 commentaires:

Olivier GIRAULT a dit…

Bonjour et merci pour ce bilan.
Je pense qu'il y a une erreur de frappe pour les chiffres de Presse-Citron... A voir ici: http://www.simpleentrepreneur.com/2007/07/18/exclusif-les-revenus-de-la-blogosphere-francaise/ ;-)

Guillaume a dit…

Merci Olivier. J'ai revu la chute de ma note.
Voici le billet de Simple entrepreneur.

YannR a dit…

"Cependant, on peut gagner de l'argent avec de la publicité tant que ce n'est pas son activité principale." .

En fait, on peut aussi en faire son activité principale. Par contre, on doit créer une entreprise si c'est son activité principale ou qu'on dépasse un seuil (contacter l'urssaf pour connaître le montant).

Jean-Edouard de 4com a dit…

Bonjour. J'ai encore raté la réunion, mais voici une petite pierre à l'édifice et une petite réflexion... On présente de la pub Adsense sur pas mal de sites, pour un revenu médiocre, et payé en dollars, en plus. Sur 2007, le revenu varie de 300 à 1200 $ / mois, avec des eCPM (rapport pour 1000 affichages) variant, selon les sites de 1 $ à... 6 $, avec une moyenne à 2 $. Bref, pour vivre uniquement de la pub il faudrait faire beaucoup, beaucoup de trafic.

Petite réflexion, qui me fait douter de l'intérêt de ce modèle économique : un visiteur qui clique sur une pub est un visiteur perdu. Alors après, tout dépend combien vous avez dépensé (en pub, en temps, en bouche à oreille, en crédibilité online) pour faire venir quelqu'un sur votre site... mais est-ce que cela vaut la peine de le laisser repartir si vite pour gagner quelques centimes ?

Alors voilà un bon conseil (que je n'applique pas encore pour tous nos sites) : Si vous avez quelque chose à vendre sur votre site, n'y mettez pas de pub ou alors uniquement sur des éventuelles pages de sortie ("Merci d'avoir utilisé nos services, vous trouverez des informations complémentaires sur d'autres sites :").

Stan a dit…

Je suis assez d'accord ave jean-edouard concernant les Adsense: sur TaskFreak! par exemple, les pubs envoies clairement mes visiteurs vers la concurrence (si on peut parler de concurrence lorsque l'on fait de l'open source). Je serai plus réservé concernant la pub en général, suivant le type de programme que l'on utilise.

Stan a dit…

Petite correction concernant les Adsense, j'ai confondu donations et pub: je ne crois pas que ce soit possible de reverser les gains Adsense sur un compte PayPal.

toueb a dit…

@ stan : "par exemple, les pubs envoies clairement mes visiteurs vers la concurrence"


Adsense permet de filtrer les annonceurs sur ton site pour justement éviter d'afficher des pubs pour tes concurrents...

Jano a dit…

On peut aussi refuser le système de paiement par clic !
LinkLift, qui est une régie de liens texte comme tla, propose ce service avec une rémunération fixe au mois. Et en plus le support est en francais ce qui est parfois appréciable...
c´est là :
www.linklift.fr

Jano a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.